En cas de difficultés, vous pouvez faire appel à des structures de sauvegarde ou de redressement des entreprises dites « classiques »...

Les demandeurs d'emploi indemnisés peuvent obtenir le versement de l'ARCE ou conserver partiellement le maintien de leurs allocations.

 

L'ACRE remplace l'ACCRE, à compter du 1er janvier 2019...

 

Le local à usage mixte se définit comme étant un lieu d’habitation et d’exercice d’une activité libérale professionnelle...

La Société créée De Fait ou la société de fait (SDF) sont des formes de sociétés qui se distinguent des sociétés de droit.

Les caisses d'assurance maladie des professions libérales.

Les téléprocédures doivent obligatoirement être utilisées dans les cas suivants :

En s'adressant à la banque publique d'investissement, le créateur peut obtenir une garantie du prêt bancaire finançant des investissements.

Le bail commercial est réservé aux entreprises qui exercent une activité ...

Avant toute chose, s'inscrire à l'odre professionnel lorsque la profession en est pourvue.

Les caisses de retraite des professions libérales.

Les cotisations sociales obligatoires ne protégeant pas autant de cas de figure que pour un salarié, il peut être utile de souscrire des assurances complémentaires qui, si elles relèvent de ce qu'on appelle couramment la loi Madelin, seront déductibles du revenu professionnel.

Assurance maladie-maternité, Allocations familiales, CSG/CRDS, Retraite et prévoyance... Les principes généraux de calcul des cotisations du TNS exerçant en libéral.

La question de savoir si on loue ou si on achète son local est une question qui doit être également posée

La SAS est une Société par Action Simplifiée (SAS) dont le régime juridique laisse aux statuts une liberté quasi-totale d'organisation.

Les sites Internet des ordres professionnels.

Organismes importants plus particulièrement liés à l'entreprise libérale.

La responsabilité civile professionnelle peut être recherchée dès lors qu’il y a un préjudice subi.

Les cotisations sociales sont assises sur le bénéfice, qui n’est par définition connu que l’année suivante. D'où un décalage entre cotisations provisionnelles et définitives qu'il est possible d'anticiper, notamment au début de l'activité car les bases des cotisations appelées sont peu élevées.