Afin de garantir le suivi sanitaire des animaux d'élevage et de permettre la détection de maladies contagieuses dans les zones rurales dans lesquelles le maintien économique de l’activité vétérinaire est devenu intenable, une loi autorise désormais les collectivités territoriales à attribuer des aides aux vétérinaires qui assurent la continuité et la permanence des soins aux animaux d'élevage dans les zones définies comme des déserts vétérinaires ou sous-denses. Ces aides concerneront également les étudiants vétérinaires qui s'engageront à y exercer durant cinq années consécutives.
Ces zones éligibles aux aides seront définies par arrêté du ministre en charge de l'agriculture (loi portant diverses dispositions d'adaptation au droit de l'Union européenne adoptée le 18.11.2020).

 

vaches.jpg
Share