Les taux actuels d’indemnisation du chômage partiel ont été maintenus pour un mois supplémentaire, c’est-à-dire jusqu’à fin mai 2021 (décrets 2021-508 et 2021-509 du 28.4.2021, JO du 29).

Ainsi, dans les secteurs non protégés (cas général des professionnels libéraux), l’indemnité d’activité partielle versée au salarié reste fixée à 70% de la rémunération horaire de référence, et l’allocation versée à l’employeur à 60% de cette rémunération. Toutefois, ces taux pourraient passer respectivement à 60% et 36% à partir du 1er juin 2021 si un nouveau décret en décide ainsi.

chomage partiel.jpg
Share