Sauf à souscrire une assurance privée, les professionnels libéraux ne bénéficient pas d’indemnités journalières de maladie avant le 91e jour d’arrêt de travail. Pour y remédier et leur permettre de percevoir des indemnités journalières sans délai de carence et pendant les 90 premiers jours, un amendement au projet loi de financement de la sécurité sociale pour 2021 a été déposé par le gouvernement.
L’ensemble des professionnels libéraux affiliés à la Caisse nationale d’assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL) sera concerné. Cette mesure sera financée par une cotisation supplémentaire sur les revenus d’activité, dont le montant et le plafond seront définis par décret.
Son entrée en vigueur est prévue pour le 1er juillet 2021.

 

argent.jpg
Share