Pendant toute la durée de la crise sanitaire, les salariés peuvent prendre leurs repas sur leur lieu de travail ou dans un nouveau local dédié si le local ou le lieu de restauration habituel ne permet pas de garantir le respect des règles de distanciation physique. En pratique, les salariés sont donc autorisés à prendre leur déjeuner, notamment, à leur bureau ou devant leur ordinateur. Cette mesure sera en vigueur jusqu’à l’expiration d’un délai de 6 mois suivant la fin de l’état d’urgence sanitaire, soit jusqu’au 31 décembre 2021 (décret 2021-156 du 13.2.2021, JO du 14).

Déjeuner.jpg
Share