L’Assemblée nationale a adopté en première lecture, le 25 mai 2021, le projet de loi « pour la confiance en l’institution judiciaire ». Plusieurs propositions de la profession, portées par le Conseil National des Barreaux (CNB) pour renforcer le secret professionnel des avocats, ont été adoptées.

Ainsi, le secret professionnel est consacré pour toutes les activités professionnelles des avocats, tant dans la défense que dans le conseil. Les correspondances entre l’avocat et ses clients sont également couvertes par le secret professionnel, quelle que soit l’activité de l’avocat. Enfin, les perquisitions dans un cabinet d’avocat devront être autorisées par le Juge des libertés et de la détention.

Avocat.png
Share