Le coworking, cotravail ou parfois bureaux partagés est un type d'organisation du travail qui regroupe deux notions : un espace de travail partagé, mais aussi un réseau de travailleurs encourageant l'échange et l'ouverture. Il est un des domaines de l'économie collaborative.
L'idée à l'origine est de permettre aux travailleurs indépendants de ne pas rester isolés chez eux et de pouvoir trouver, dans ce lieu et à travers ce réseau, un espace de socialisation comparable à une entreprise. Plusieurs prototypes de ce qu’on appelle aujourd’hui espaces de coworking ont vu le jour depuis 1995, que ce soient les hackerspaces comme le C-BASE de Berlin, ou d’autres centres communautaires comme le Schraubenfabrik de Vienne en 2002.

Les espaces de coworking sont nés à San Francisco en 2005. Ces espaces de travail partagés, lieu tiers entre travail à domicile et travail en entreprise, s'étendent rapidement. Ils ont pour eux à la fois le confort du travail à domicile et la richesse sociale du travail en entreprise. En France, en 2007 nait la Boate à Marseille et en 2008 la Cantine à Paris, les deux premiers espaces de coworking français. On compte aujourd'hui près de 7 800 espaces de coworking et 510 000 coworkers répartis sur les 5 continents. C'est en Europe qu'ils sont les plus nombreux. Les États-Unis, qui ont été les initiateurs, restent dynamiques. Mais ce sont maintenant les pays d'Afrique et d'Amérique du Sud qui créent aussi ce type d'espaces.

À l'heure actuelle, certaines entreprises favorisent cette forme de travail pour des raisons évidentes d'économie, de flexibilité, mais aussi pour dynamiser la créativité de leurs employés à travers les contacts et rencontres facilités dans un tel espace. Ces espaces de coworking répondent, à l'origine, à l'accroissement rapide du nombre de travailleurs indépendants, qu'ils soient développeurs, concepteurs, blogueurs, architectes web, consultants en mercatique, autoentrepreneurs ou co-entrepreneurs en devenir (réseau de l'économie sociale et solidaire).

 

Le travail collaboratif et en réseau est un mouvement de fond porté par l'expansion des nouvelles technologies et par des entreprises de croissance telles que Bureaux à Partager (BAP) en France ou 42 Floors aux États-Unis. Selon certains, cette nouvelle forme de travail remet fondamentalement en question les anciennes théories pyramidales du travail. Aujourd'hui, le travail se fait en réseau par une agrégation ponctuelle de compétences s'associant et se dissociant selon les projets, plus rapide et flexible que les structures très hiérarchisées des entreprises, le réseau remplaçant potentiellement l'entreprise. 

S'agissant des professionnels libéraux, de nombreux consultants (graphistechargé de communicationinformaticienartiste, etc.) optent aussi pour le coworking. Au delà de la mise en réseau, les coworkeurs peuvent accomplir des missions les uns pour les autres et/ou répondrent ensemble à des appels d'offres. La multiplicité des compétences et la complémentairté des expertises représentent alors une véritable force de frappe.

Source Wikipedia

mac-459196_960_720.jpg
Share