Le gouvernement a mis en place une aide financière temporaire au profit des employeurs qui embauchent un jeune de moins de 26 ans en CDI ou en CDD de plus de trois mois entre le 1er août 2020 et le 31 mars 2021, sous réserve que la rémunération du jeune n’excède pas deux fois le SMIC horaire. L’aide s’élève à 1 000 € par trimestre pour un contrat à temps plein et elle est versée pendant un an, soit un maximum de 4 000 €.

Ce dispositif a été prolongé de deux mois, soit jusqu’au 31 mai 2021. Toutefois, pour les contrats conclus entre le 1er avril et le 31 mai 2021, le champ d’application de l’aide est restreint puisque le plafond de rémunération du jeune n’est plus de 2 SMIC, mais de 1,6 SMIC (décret 2021-363 du 31.3.2021, JO du 1er avril).

A noter : le dispositif des emplois francs est lui aussi prolongé jusqu'au 31 mai 2021, et les aides à l’apprentissage et aux contrats de professionnalisation jusqu’à la fin de l’année 2021.

aides jeunes.jpg
Share