En vertu de la nouvelle convention dentaire, les chirurgiens-dentistes devront, à partir du 1er janvier 2020, faire figurer avec leur proposition de devis une offre « 100% Santé » ou, à défaut, avec un Reste à charge (Rac) modéré dans le cas d’un reste à charge du patient.
Par ailleurs, de nouveaux tarifs sont prévus pour les actes prothétiques et les restaurations avec la poursuite du plafonnement des honoraires pratiqués pour la pose de prothèses dentaires au fur et à mesure de l’application des revalorisations opérées sur les soins conservateurs. Ce plafonnement progressif s’achèvera fin 2020 pour les couronnes et bridges ; il sera pleinement effectif un an plus tard pour les dentiers, et il se terminera en 2023 pour les autres prothèses.
Pour en savoir plus : www.ameli.fr/chirurgien-dentiste/actualites/une-convention-qui-reoriente-la-prise-en-charge-et-la-remuneration-des-soins-dentaires

 

dentiste.jpg
Share