A partir du 1er juin 2021, les taux d’indemnisation de l’activité partielle diminuent par paliers, afin d’assurer une sortie progressive du dispositif exceptionnel mis en place depuis le début de la crise sanitaire.

Ainsi, dans le cas général des professions libérales, la baisse de l’indemnité versée aux salariés en activité partielle, qui devait intervenir le 1er juin 2021, est de nouveau reportée d’un mois. Le taux de l’indemnité d’activité partielle reste donc fixé à 70% de la rémunération horaire de référence jusqu’au 30 juin 2021, mais passera à 60% le 1er juillet 2021.

Les employeurs, eux, voient leur remboursement diminuer de manière progressive à partir du 1er juin 2021 puisque le taux de l’allocation d’activité partielle, fixé à 60% de la rémunération horaire de référence jusqu’au 31 mai 2021, passe à :

- 52% pour le mois de juin 2021 ;

- 36% à partir du 1er juillet 2021, avec un taux horaire minimum qui passe de 8,11 € à 7,30 € (décrets 2021-671 et 2021-674 du 28.5.2021, JO du 29.

Indemnité.jpg
Share