Les infirmier(e)s peuvent depuis le 27 juin 2017, facturer une séance de surveillance clinique et de prévention auprès des patients en retour d’hospitalisation après décompensation d’une insuffisance cardiaque ou d’une exacerbation de BPCO (Broncho-pneumopathie chronique obstructive).
Ce nouvel acte, soumis à prescription médicale, comprend l’éducation du patient et/ou de son entourage, la vérification de l’observance, le contrôle des constantes cliniques et la participation au dépistage des complications.

Le tarif de la séance est de 5,8 AMI soit 3,15 X 5,8 = 18,27 €

EN SAVOIR PLUS 

infirmiere .jpg
Share